Vendredi 21 août 2015

DZAMBO AGUSEVI ORKESTAR (BALKANS)

Dzambo Agusevi est une véritable légende dans les Balkans. Il réinvite avec ses musiciens les traditions tziganes, armé d’une solide section rythmique, avec de multiples influences (latines, turques, funk, jazz, rock), une virtuosité époustouflante, et une énergie très communicative.

Biographie :
Le virtuose trompettiste Dzambo Agushev (Djambo Ozden) est né à Strumica, en Macédoine orientale, le 28 Octobre 1987. Sa famille a une longue et importante tradition musicale. Depuis son enfance, il suit l’exemple de son père Cemal et de son oncle Koco.
Au milieu des années quatre-vingt dix, lorsque sa famille vivait en Allemagne, son père jouait dans un grand orchestre local. Dzambo insistait chaque jour pour aller avec lui aux répétitions : il écoutait et observait, assis dans un coin, dans l’espoir de recevoir un jour ou l’autre sa propre trompette en cadeau.

Le chef de l’Orchestre, lisant les pensées et les aspirations de l’enfant, s’est lui-même chargé de lui trouver un instrument et Dzambo commença immédiatement à apprendre à jouer.
Lorsque sa famille quitta l’Allemagne pour revenir à leur pays d’origine, Dzambo entendu pour la première fois le jeu de son oncle Koco. Koco Agushev était une légende locale et un musicien apprécié à l’étranger : tout le monde saluait son talent et sa virtuosité.
Dzambo, étonné par la capacité de son oncle, a commencé à l’imiter et à répéter tous les jours, de plus en plus, avec l’objectif de devenir aussi bon que lui.
L’oncle Koco était le chef de l’orchestre « Agushevi » dont le père Cemal rejoint l’équipe. Dzambo était tellement fasciné par Koco qu’il passait son temps libre à écouter les répétitions du groupe et priait Koco de lui montrer comment améliorer sa technique.
L’objectif suivant de Dzambo était d’être accepté dans l’orchestre Agushevi. Son oncle était fier de lui, mais d’abord il dû promettre de répéter encore davantage, à partir de nouveaux exercices plus difficiles.

Il n’a pas toujours été facile pour Dzambo de suivre les consignes de son oncle, ni pour sa mère de supporter toutes les heures de répétitions à la maison… Tandis que la plupart des garçons de son âge à Strumica, comme presque partout dans le monde, voulaient jouer avec un ballon, Dzambo ne pensait qu’à essayer d’améliorer ses capacités de trompettiste.
À l’âge de 11 ans, Dzambo est devenu membre de l’Orchestre, en tant que troisième trompette. Le concert avec Goce Arnaudov à Tetovo Filigrani a représenté le pic de la promotion du jeune artiste.

Il doit son surnom au légendaire saxophoniste Ferus Mustafov : quand il entendu Dzambo jouer, il n’arrivait pas à croire ce qu’il entendait… Il ne pensait pas qu’un garçon de 11 ans puisse jouer si vite, et il lui donna le nom « Jumbo « (dont la transcription macédonienne est Dzambo) puis l’invita à enregistrer un CD. « Jumbo 11 », son premier album, sorti dans la ville de Bitola, au Sud-Ouest de la Macédoine, par un label local.

Chaque trompettiste qui veut être respecté dans les Balkans doit participer à des compétitions. Il y en a plusieurs dans toute la région, plus ou moins importantes. Dzambo accepta le défi et concouru au « Kumanovo Truba Fest » en 2006, ou il a obtenu la première place. De 2006 à 2011, la nouvelle star de l’Orchestre Agushevi était le champion absolu de Kumanovo, jusqu’à ce qu’il soit interdit de compétition pour laisser la place à d’autres concurrents.
En 2011, il participa au concours de Pehcevo, à l’Est de la Macédoine: il y remporta tous les prix, et impressiona le jury !

Il est bien connu que le rêve de tout trompettiste des Balkans est de gagner le Festival de Guča, qui a lieu chaque année à Guča, un village dans les montagnes du centre de la Serbie. Ce festival est depuis les années soixante l’événement le plus important de ce genre dans toute la région et probablement dans le monde. Grace au triomphe à Pehcevo, Dzambo a été invité à participer à Guča, dans la catégorie internationale. Pour un jeune joueur, la première fois à Guča est une expérience impressionnante, entre la peur de faire des erreurs et le fait de jouer devant un immense public et un jury constitué d’experts.
Ce jeune, considéré comme le meilleur trompettiste en Macédoine, ne ressenti aucune peur mais un profond sentiment de respect et la volonté de montrer son tout son talent : “Quand je suis entré dans le stade, j’ai observé la foule et je me suis dit que je ne pouvais rien faire d’autre que la victoire ». Et ce fut ainsi. L’Orchestre a reçu le premier prix et Dzambo a écrit son nom dans l’histoire du célèbre événement : les juges et le public ont tout particulièremlent apprécié la fanfare et son jeune chef.
La victoire à Guca a été suivie par une autre victoire à Pehcevo en 2012, puis l’organisation lui a demandé de ne plus participer au concours, pour laisser la chance aux autres fanfares concurrentes, étant donné que le Agusevi Orkestar avait déjà remporté tous les prix possibles.
Ayant commencé à Strumica en 2006 comme un simple membre de l’orchestre de son oncle, en quelques années Dzambo s’est fait un nom et est maintenant suivi par un large public dans les Balkans, ainsi que dans d’autres pays, où sa popularité est en constante augmentation : il est fréquemment invité en Turquie, où il a une bonne carrière depuis plusieurs années. Il a déjà joué en Australie, aux Etats-Unis, au Mexique, ainsi que dans toute l’Europe.
Il a été sélectionné pour jouer au WOMEX 2014 à Saint-Jacques de Compostelle : le showcase a été particulièrement remarqué par l’ensemble des professionnels présents.

Distribution :

  • Dzambo Agušev – trompette, voix
  • Cemal Agušev – trompette, voix
  • Kočo Agušev – trompette
  • Sunaj Mustafov – trompette
  • Elvijan Demirovski – tenor horn
  • Dzafer Fazliov – tenor horn
  • Mustafa Zejnelov – tenor horn
  • Ali Zekirov – tenor horn
  • Shukri Dzevatov – helicon
  • Orfej Chakalovski – tapan
  • Redjep Nedjatov – batterie
  • Quelques références :
    Festival of the Danube (Linz – Autriche) / Guca Na Krasu (Trieste – Italie)
    Festival Welcome in Tziganie (Auch – France) / Sarajevo Sevdah Fest (Bosnie)
    Festival Del Centro Historico (Mexico – Mexique)
    Macedonian Opera and Ballet (Skopje, Macédoine)
    National Museum of Opera and Ballet of Albania (Tirana – Albanie)
    Keltika Festival (Cerkno – Slovenie) / Festislave (Conservatoire de Dax – France) Themekan Teras (Istanbul – Turquie) / Gigli di Nola patrimonio Unesco (Nola – Italie) Kardes Kentler Festival (Kusadasi – Turquie) / Theatre San Carlo (Naples – Italie) Macedonian Cultural Centre – (Detroit – USA )

    quelques collaborations :
    en Turquie :
    Avec Özgür Kıyat (chanteur) : http://www.youtube.com/watch?v=II_5Sy8rO2A
    Avec Murat Balkan (chanteur) : http://www.youtube.com/watch?v=A8_dD_JGuJA
    Avec Cenk Bosnalı (chanteur) : http://www.youtube.com/watch?v=iEKOT8OeXHs
    Avec Ziynet Sali (chanteuse) : http://www.youtube.com/watch?v=xb_-I_GY80E
    Avec Hasan Gozetlik (tromboniste) : http://www.youtube.com/watch?v=nLJ85vWXxHo Avec Serkan Cagri (clarinettiste) : http://www.youtube.com/watch?v=HjGrqmfOxU8

    en Macédoine :
    avec Severina (chanteuse) : Strumica Open Fest 2013

    en Bosnie :
    avec Dubioza Kolektiv (groupe de ska -punk) : Dzambo et la fanfare invités sur leur nouveau disc – sortie printemps 2015 + Dzambo en guest à leur concert à Zagreb (Croatie) du 29.11.2014

    Extraits nouvel album :

    Site internet :
    http://www.dzamboagusevi.com

    Ouverture des portes 20h, spectacle 20h30
    Entrée: Fr. 25.-
    Membres AQV, AVS, AI, chômeurs, étudiants: Fr. 20.-
    Gratuits pour les enfants de moins de 14 ans
    Pas de réservations

    Cour couverte, le concert a lieu par tous les temps