Vendredi 18 Août 2017

 

Des fourmis dans les mains
Chanson poétique

 

PRESENTATION

Chanson poétique pour cordes et tambours

“On dit qu’ils sont chanteurs, rockeurs, valseurs, rêveurs. Des musiciens libres. Qu’ils sont cadrés sans cadre, décalés sans cale. Fous même parfois !
Qu’ils sont osés, originaux, déconcertants, poètes, mélangeurs, lyriques, atypiques. Parfois même le public pleure, pendant et après, puis finalement se console en sortant, en se parlant.

C’est un septet qui ressemble à une cour d’école. Des bavards aiguisés. Des musiciens qui ne veulent pas dormir.
Alors ils frappent, cognent, crient, chantent et déjantent leurs instruments. Ils frôlent de près ce qu’on appelle la liberté musicale.”

L’EQUIPE

Laurent FELLOT: Ecriture, composition, voix lead, contrebasse, choeurs
Camille DURIEUX: Piano, choeurs
Corentin QUEMENER: Batterie, choeurs
Nicolas LOPEZ: Violon, choeurs
Violaine SOULIER: Violon, choeurs
Elisabeth RENAU: Violoncelle
Pierre MARINET: Alto
Benoit BLACK: Arrangements cordes
Jérôme RIO: Direction technique

LIENS

DES FOURMIS DANS LES MAINS SEPTET

Clip LE BATEAU
(Réalisation Sylvère Petit)

 

Clip LE VOL
(Réalisation Sylvère Petit)


Petit bonhomme – Trans-Folk

PRESENTATION

PETIT BONHOMME .. .… ….. . . . .. ….. … …. › » > ≥ 〉 ⊃ ⊇ ∋ ∈ ⊆ ⊂ 〈 ≤ <
Brasbanjo & Piedstambours¨ ¨ ¨¨¨ ¨¨¨ ¨¨¨¨¨¨ ¨¨ ·…: • ° • ⊕ ∴ ⊗ • ⊗ ∴ ⊕ • ° • :…· Transe_Folk _Noise__Boumboum ___ ‾ ¯– − — ∼ ≈ ≅ ≡ = ≡ ≅ ≈ ~ — − –¯ _ __ ___ ‾ ¯–
=================================================================

Tambours bruts, peaux détendues, jeux de jambes, pédales mécaniques,
Banjo barjot, cordes incisives, jeux de mains, manivelles hydrauliques.
Renouant avec sa lubie de jouer des musiques traditionnelles sans les connaître,
Petit Bonhomme propulse des tourneries puissantes et effervescentes, qu’on pourrait entendre de l’autre côté de la muraille de chine, ou du mur de berline. Ça secousse, ça transe et vire de bord, mais ça tient toujours le flux tendu, le flot haut, le flou debout. Polyrythmique, polyphonique, polytimbré, polyglotte et politique; pourtant pas poli, ni police pour autant, ni lisse, ni-nihiliste. Petit bonhomme déplace et dépasse les bornes, et déploie une énergie à brûler le plancher des vaches!
« On dirait du banjo, mais c’est de la techno » & l’inverse aussi…

Plus ou moins factice, plus rustique qu’exotique, caustique et ludique, moins bancale qu’amicale; vivante, vibrante, la musique s’écoute comme chacun et chacune l’entend; se danse, se boit, se voit, se meut comme chacune et chacun le veut.

LIENS

https://petitbonhommebanjo.wordpress.com/

 


Informations

Entrée: Fr. 25.-
Membres AQV, AVS, AI, chômeurs, étudiants: Fr. 20.-
Pas de réservations
20h-2h

Food-Truck: Rebeef